Mission

Valeurs affirmées

  • Mission

    Notre mission est d'assurer la participation active du mouvement communautaire au développement socio-économique de notre territoire. Pour cela, nous soutenons les membres de la CDC par une approche concertée et communautaire pour faciliter leurs démarches et l'atteinte de leurs objectifs. Également, nous cherchons à offrir une plus grande visibilité des organismes membres auprès des instances du milieu.

  • Objectifs

    • Regrouper les organismes communautaires et coopératifs;
    • Favoriser leur promotion, leur concertation, leur consolidation, leur organisation et leur développement;
    • Renforcer le mouvement communautaire et générer son développement;
    • Faire reconnaître le mouvement communautaire comme un acteur incontournable du développement socio-économique de la MRC de Maskinongé.

  • Vision communautaire

    L’approche communautaire a apporté de nombreux changements sociaux, qui ont remis en question nombre de croyances et de manières d'agir, qui ont bousculé les valeurs et amené bien des gens à se questionner sur la société. Les organismes communautaires autonomes doivent répondre à des critères qui les caractérisent et les distinguent des autres associations caritatives ou de loisir.

Le développement communautaire

Étant donné leur spécificité, les organismes communautaires sont au premier rang pour saisir les besoins de la communauté. Ils ont su identifier et mettre en œuvre des solutions novatrices qui cherchent à agir tant sur les causes que sur les conséquences. Ils ont ainsi développé leur flexibilité et leur rapidité d'adaptation.

L'enracinement dans la communauté

Les organismes communautaires naissent de l'identification des besoins par une communauté, dans un milieu donné, défini géographiquement ou à partir d'un vécu commun, avec une volonté commune de prise en charge. Ils sont créés à l'initiative de personnes membres de cette communauté. Elles y sont profondément impliquées et peuvent ainsi susciter la mobilisation de la communauté pour créer des lieux d'appartenance, bâtir des réseaux d'aide, de solidarité et de lutte pour la justice sociale.

La liberté d'orientation

Un organisme communautaire doit être en mesure de déterminer librement ses règles et ses normes de régie interne (gérance de budget, manière de fonctionner, politiques et philosophie d'intervention, etc.). Cette autonomie d'action sera normalement conforme à la mission, aux orientations et aux objectifs que l'organisme aura bien voulu se donner. Aucun cadre administratif ou gouvernemental ne peut avoir prépondérance sur les choix démocratiques de l'organisme.

Les organismes communautaires autonomes sont en partie subventionnés par l'État. Ils sont gérés par un conseil d'administration dont les membres sont issus de la communauté. Ils ont à rendre compte de leurs actions lors de l'assemblée générale annuelle qui est publique.

L'autonomie comme toile de fond

L'action des organismes communautaires est indépendante des politiques de l'État et des programmes du réseau public. L'État doit respecter leur autonomie, les respecter dans leur différence au niveau de leurs actions et les soutenir de façon à assurer une plus grande qualité au tissu social.

La société québécoise risque de perdre un élément essentiel de sa vitalité démocratique si, sous prétexte de rationalité et de complémentarité, l'État cherche à orienter, à intégrer ou à utiliser à ses fins les organismes communautaires.

Une vision « autre » du service

Bien que plusieurs organismes communautaires offrent des services, ceux-ci ne peuvent être réduits à de simples dispensateurs de services. En plus de trouver réponse à des besoins précis exprimés par la communauté, ils trouvent leur raison d'être dans l'éducation, la prévention, l'information-conscientisation, la responsabilisation et la mobilisation de la communauté dont ils sont issus. La recherche d'alternatives et de solutions novatrices est partie intégrante de cette autre vision des services.

Un rôle particulier

Les organismes communautaires travaillent dans une perspective d'accompagnement, de soutien, de sensibilisation et de transformation sociale. Ils travaillent à l'avènement d'une société équitable, égalitaire et démocratique; une société exempte de pauvreté, d'exclusion, de sexisme, d'homophobie, de racisme, de discrimination sous toutes ses formes, de violence et d'abus de pouvoir. Les organismes communautaires ont un rôle critique envers l'État et ce rôle leur est reconnu par l'État lui-même.

Plusieurs groupes sociaux agissent également dans la MRC de Maskinongé. Ces groupes réunissent des gens qui poursuivent des intérêts et des objectifs communs reliés soit aux loisirs, à la culture et/ou à l'amélioration du bien-être de la communauté. Ces groupes ne sont pas subventionnés et offrent à leurs membres des rencontres ainsi que diverses activités sociales. On peut penser aux groupes de l'Âge d'Or, les Clubs Optimistes, etc.

Entraide